Tapis d'Orient  Il y a 357 produits.

Sous-catégories

  • Tapis d'Azarbaïdjan
    Le nouage des tapis est l'une des plus anciennes traditions Azéri. Les noueurs ont, au cours des siècles, transmis leur arts de générations en générations. Les couleurs et les motifs, datant de la fabrication originale des tapis, sont respectés. Certains tapis anciens, sont exposés dans des musées tels que le Louvre de Paris, le Métropolitain de New York ou l'Hermitage de Saint-Pétersbourg. Les tapis du Caucase sont principalement de; BAKOU, CHIRVAN, DAGHESTAN, DERBENT, GANDJA, KARABAGH, KAZAK, KHILA, KOUBA, MOUGAN, PEREPEDIL, SEIKHOUR, TALICH, TCHETCHEN. Les tapis du Caucase oriental ont des couleurs vives et sont tissés finement, avec beaucoup de petits motifs répétés et entremêlés. Cette zone orientale se divise en trois régions : les tapis du nord sont connus sous le nom de Kouba ; un peu plus au sud, ce sont les Chirvan , la région située au nord de la ville de Bakou produit des tapis de caractéristiques et de qualités diverses. Les tapis de prière du Caucase oriental sont particulièrement fins.
  • Tapis d'Inde
    Les premiers tapis de laine indiens ont été réalisés au XVI siècle par les Mongoles dans la région du Pendjab. Ces fabrications étaient largement influencées par l'art persan. Contrairement au tapis d'Iran dont les motifs varient d'une région à une autre, les tapis indiens possèdent des décors relativement constants. Leurs niveaux artistiques n'atteignent bien sûr pas celui des tapis d'Iran, mais ils possèdent en revanche une qualité essentielle : le rapport qualité/prix. Les principales villes productrices sont Jaypoor, Agra, Amitsar et Vârânasî. Les tapis de soie sont eux, produits dans les régions montagneuses du Cachemire. Ils sont facilement reconnaissables soit par leurs décors floraux avec ou sans médaillons centraux, soit par leurs décors jardins, damiers répétitifs renfermant chacun des symboles anciens.Leurs couleurs sont aussi très caractéristiques, les tons saumon, abricot et turquoise y sont très souvent dominants. Un très grand choix de ces tapis est disponible chez Galaxy International.
  • Tapis de Chine
  • Tapis de Kazakestan
    Tapis de Caucase « Kazaks » sont reconnaissables par leurs motifs géométriques et des couleurs chaudes. Papier peint en or, bordeaux et bleu nuits sont très fréquentes. Ils sont fabriqués sur une chaîne de coton et une densité de nouage élevée (de 300,000 à 400,000 noeuds / m²). Ces classiques intemporels sont excellentes Le Kazakh sont parmi les plus grands tapis dans le Caucase. Le velours de laineet le haut est brillant. Le cadre est souvent dyedred, et le bord peut être tissé en plusieurs couleurs.
  • Tapis de Pakistan
    Au Pakistan, de nombreux ateliers et manufactures ont été créés afin de produire des tapis destinés à l’exportation de grande surface. Les centres les plus importants sont Karachi et Lahore. En raison du cout peu cher de la main d’œuvre locale et de l’aide à l’exportation consentie par le gouvernement, les prix de ces productions sont bas. D’une grande finesse de nouage (concentration variant de 2000 à 4000 nœuds/dm² lorsqu’il s’agit de laine et allant jusqu’à 8000 nœuds pour un travail en soie) ces tapis sont dépourvus d’originalité et les décors sont empruntés à d’autres régions. Il faut savoir qu'actuellement il y a une production importante de tapis dits « en soie » qui correspondent, en réalité, de la rayonne ou soie artificielle, ce qui peut tromper l’acheteur et a, évidemment, une incidence sur la valeur.
  • Tapis de Tibet
    Tapis tibétains sont parmi les plus prestigieux. Des villages entiers et familles sont impliqués dans l'art qui constitue le dessin de tapis orientaux. Un tapis tibétains peut prendre jusqu'à 3.000 heures à créer. Ils sont fabriqués à partir de la laine de moutons de l'Himalaya, qui est généralement considérée comme la meilleure qualité de laine pour la fabrication de tapis en raison de sa teneur en taux d'anoline élevé. Les tapis tibétains présentent des dessins anciens, des couleurs vifs. Reconnaissables à leurs couleurs pastel et à la douceur de leur laines, le tapis népalais classique à des décors très sobres, dont une bordure florale encadre le plus souvent un centre uni.
  • Tapis de Ziegler
    Ziegler est le nom d'une conception plutôt que d'une ville réelle ou de la tribu. Tapis design Ziegler sont parfois connues comme les tapis ou moquettes Chubi Peshawar. Une société allemande basée à Angleterre, Ziegler.co a commandé l'élaboration des tapis Ziegler original en 1883. Utilisation des designers et maîtres tisserands de l'Iran et l'Europe, Ziegler et Cie a réussi à créer une conception plus souple à l'aide de palettes celles qu'on trouve habituellement en Iran. Tapis Ziegler ont été conçus avec le marché de l'Ouest à l'esprit et s'inscrivent parfaitement dans presque n'importe quelle maison. Basé sur une version plus douce de la Sultanabad concevoir leurs couleurs sourdes utilisant des teintures végétales et simple, bon motif encore bien avec la suppression moderne des couleurs neutres et les meubles contemporains ou traditionnels. Similaires à Khal Mohammadi tapis, Zeiglers ont réintroduit des teintures végétales retour en persan & Oriental tissage après l'usage populaire de colorants chimiques depuis le début du 20e siècle. Bien que leur nombre de noeud n'est pas généralement élevés (environ 80-120 KPSI), la main-laine filée Ghazni ou l'Himalaya utilisé est de haute qualité et la structure très résistante. Tapis Ziegler sont peut-être le plus populaire et recherché après tapis faits main au Royaume-Uni en raison de leur voix douce et plus souple modèles - il n'y a pas beaucoup de salles qui ne serait pas améliorée par un tapis Ziegler.
  • Tapis Turc, Anatolien

    Les trois régions de production de tapis Turque sont l’Ouest, le Centre, et l’Est. Voici les principales caractéristiques des tapis turcs : type de nœud symétrique, densité grossière et moyenne, de 600 à 1400 nœuds au dm². La chaîne et trame sont en laine dans la plupart des tapis de nomades et de villages. La trame est souvent teinte en rouge, mais existe aussi en marron et en jaune. La chaîne et la trame des tapis de ville est en coton. La soie rehausse seulement des détails dans les tapis de nomades et de villages. Certains tapis de villes sont entièrement en soie : parfois, celle-ci, n’est utilisée que pour le velours. Les couleurs et teintures correspondent à la gamme chromatique. Des couleurs comme pourpre, jaune, orange, vert, et saumon caractérisent le tapis. Le rouge violacé est extrait de la cochenille. Les marrons sont très corrosifs. Les plus répandues ont une dimension de 0,60m x 1,20 m à 1,80 m à 2,75m. Il existe une grande variété de tapis de prière.

par page
Résultats 1 - 30 sur 357.
Résultats 1 - 30 sur 357.