Koliai, Iran

En Iran, la majeure partie de la population est d'origine persane, mais on y trouve également d'importantes minorités. L'une d'elle est constituée par les Kurdes, qui vivent essentiellement dans les parties occidentales du pays, dans les provinces du Kurdestan, de Zanjan et de Kermanshah. Autrefois, les Kurdes avaient un mod...

En Iran, la majeure partie de la population est d'origine persane, mais on y trouve également d'importantes minorités. L'une d'elle est constituée par les Kurdes, qui vivent essentiellement dans les parties occidentales du pays, dans les provinces du Kurdestan, de Zanjan et de Kermanshah. Autrefois, les Kurdes avaient un mode de vie nomade, mais ils se sont sédentarisés et vivent désormais, entre autres de l'agriculture et de l'élevage. Les hommes kurdes sont reconnaissables à leur tenue vestimentaire, qui comprend notamment un pantalon ample tenu par une large ceinture. Quelque cinq millions de Kurdes vivent en Iran.

 

Les Kurdes sont des tisserands de tapis réputés. Sur ces tapis, le nouage est ferme, le velours est haut et la palette des couleurs est saturée. Les tapis Koliai anciens sont noués sur une chaîne en laine, alors que les plus récents ont une chaîne en coton, mais dans un cas comme dans l'autre, on trouve deux fils de trame entre les rangées de nœoeuds. Leurs motifs portent souvent de grandes figures géométriques dans des couleurs neutres. Un motif avec des petits carrés disposés en diagonale est également répandu. L'exécution est puissante ; les tapis sont lourds et compacts et ils offrent une bonne durabilité.

 

Les tapis de village kurdes sont principalement vendus sous l'appellation Koliai (également Kolyai) ou Songhur. Les Kurdes tissent également d'autres tapis, comme les Bidjar et les Senneh, qui sont vendus ailleurs dans ce site.

Détails

Koliai, Iran  Il y a 25 produits.

Résultats 1 - 25 sur 25.
Résultats 1 - 25 sur 25.